Madrid prépare sa réforme fiscale

le 17/03/2014 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Un rapport d’experts propose une diminution de l'impôt sur le revenu et une baisse du taux de l'impôt sur les sociétés de 30% à 25% puis à 20%. Ces recommandations doivent servir de base au projet de réforme fiscale que la vice-présidente du gouvernement Soraya Saenz de Santamaria présentera en juin au Parlement. La dette espagnole atteignait fin 2013 un plus haut historique de 93,9% du PIB selon la Banque d’Espagne. Le gouvernement attendait ce ratio à 94,2% et estime qu’il culminera à 101% en 2015 et 2016.

A lire aussi