Un rapport prône une baisse de l'impôt et une hausse de la TVA en Espagne

le 14/03/2014 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

L'Espagne doit réduire les impôts qui pèsent sur les particuliers et les entreprises tout en relevant les taxes sur certains produits tels que l'alcool et les carburants afin d'assainir ses finances, conclut un rapport remis vendredi au gouvernement. Il propose une diminution de l'impôt sur le revenu et une baisse du taux de l'impôt sur les sociétés pour le ramener de 30% à 25% puis à 20%. Ces recommandations, élaborées par un groupe d'experts, doivent servir de base au projet de réforme fiscale que la vice-présidente du gouvernement Soraya Saenz de Santamaria présentera en juin au Parlement. L'entrée en vigueur de cette réforme doit s'étaler sur 2015 - année électorale - et 2016. Les recettes fiscales espagnoles, tributaires de la bulle immobilière qui a éclaté en 2008, ont chuté de près de 50 milliards d'euros au cours des six dernières années.

A lire aussi