Goldman Sachs anticipe des sorties massives de capitaux en Russie

le 13/03/2014 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

Les économistes de Goldman Sachs ont revu jeudi à la baisse leur prévision de croissance pour la Russie, à 1% en 2014, et souligné l'ampleur des retraits de capitaux depuis le début de la crise ukrainienne. Selon les calculs de la baqnue américaine, ces sorties atteindraient déjà 45 à 50 milliards de dollars sur 2014, contre 28 milliards au premier trimestre 2013. Sur l'ensemble de l'année, elles pourraient se monter à 130 milliards. «Ces flux s'expliquent en majorité par des sorties de capitaux de la part de Russes, plutôt que de moindres flux entrants de non-résidents», écrivent les analystes de la banque, pour qui des sanctions à l'encontre de Moscou viseraient précisément ces mouvements de capitaux.

A lire aussi