La situation en Ukraine risque de maintenir la tension sur les prix agricoles

le 06/03/2014 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Les prix des produits alimentaires dans le monde ont subi en février leur plus forte hausse depuis mi-2012 à cause d'une météo défavorable et pourraient rester tendus en raison de la crise ukrainienne, indique l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO). L'indice de la FAO, qui mesure mensuellement les variations de prix d'un panier composé de céréales, d'oléagineux, de produits laitiers, de viande et de sucre, atteint 208,1 points en février, en hausse de 5,2% par rapport à l'indice de janvier, révisé à 202,9 points.

A lire aussi