Bruxelles hausse le ton contre le déficit de la France

le 05/03/2014 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

La Commission européenne presse la France de poursuivre ses efforts de consolidation budgétaire, estimant que la hausse continue de sa dette publique depuis 2010 constituait un risque pour son économie mais aussi celle de l'ensemble de la zone euro en cas de turbulences sur les marchés. Malgré les mesures de consolidation budgétaire mises en oeuvre depuis 2010, "l'endettement public continue d'augmenter" en France, s'inquiète Bruxelles dans la recommandation publiée ce midi. "Ceci accroît le risque d'exposition de la France à des turbulences sur les marchés qui se propageraient à l'économie réelle, mais aussi à l'ensemble de la zone euro" au vu du poids de la France, ajoute-t-elle. La France est avec la Slovénie le seul pays de la zone euro à recevoir une recommandation de la Commission. Selon les prévisions formulées la semaine dernière par Bruxelles, le déficit de la France s'éleverait à 4% du produit intérieur brut cette année puis à 3,9% pour 2015, à politique inchangée, alors que la France a promis à ses pairs européens de le ramener sous 3% à cette échéance.

A lire aussi