Les marchés rebondissent sur des signes d'apaisement de Moscou

le 04/03/2014 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Photo : Fotolia

Cité en début de matinée par les agences de presse russes, le porte-parole du Kremlin, Dimitri Peskov, a annoncé que le président russe Vladimir Poutine avait ordonné aux soldats russes qui étaient engagés dans des manoeuvres militaires près de la frontière ukrainienne de retourner dans leurs casernes. Ce signe d'apaisement donne lieu mardi à un rebond des actifs à risque, victimes de ventes massives hier. Les indices actions Euro Stoxx 50 et CAC 40 affichent des hausses voisines de 2,3% vers 13 heures. Le Micex, l'indice de la Bourse de Moscou, qui avait plongé de 11% lundi, se reprend de plus de 5%.

La situation géopolitique reste malgré tout incertaine. Le changement de pouvoir intervenu en Ukraine est un «coup d'Etat anticonstitutionnel» et la Russie se réserve le droit de recourir à toutes les options disponibles, a annoncé mardi Vladimir Poutine. Le président russe, qui s'exprimait lors d'une conférence de presse dans sa résidence de Novo Ogariovo, près de Moscou, pour la première fois depuis la chute de Viktor Ianoukovitch, a souligné que l'emploi de la force militaire constituait une décision de dernier recours.

De son côté, Gazprom annulera à compter d'avril le rabais accordé à l'Ukraine sur les tarifs de ses importations de gaz, rapporte mardi l'agence de presse Interfax citant le directeur général du groupe russe. Alexei Miller a cependant indiqué que Gazprom avait proposé à l'Ukraine un prêt de 2 à 3 milliards de dollars pour rembourser ses dettes. La facture due par Kiev s'élève à plus de 1,5 milliard de dollars.

A lire aussi