Mario Draghi reste prudent face au risque ukrainien

le 03/03/2014 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

«Au bout du compte, l'impact économique considéré du point de vue étroit de la zone euro devrait être relativement limité, a indiqué le président de la BCE, auditionné par le Parlement européen lundi après-midi. Toutefois, la dimension géopolitique de cette situation est complètement différente de ce que nous avons observé lors des récentes retombées des marchés émergents ou des décisions de politique monétaires prises par d'autres pays».

A lire aussi