Paris ne négocie pas un nouveau délai pour son déficit

le 25/02/2014 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

La France s'en tient à la trajectoire des finances publiques présentée aux autorités européennes et ne négocie pas avec la Commission un nouveau délai pour ramener son déficit sous la barre des 3% du PIB, a déclaré mardi Pierre Moscovici. La trajectoire officielle actuelle est celle d'une réduction du déficit public à 3,6% du PIB fin 2014 et 2,8% fin 2015. La Commission européenne table dans ses nouvelles prévisions économiques sur un déficit à 4,0% du PIB cette année en France, contre une précédente estimation à 3,8%.

A lire aussi