La SEC veut renforcer son contrôle sur les grands gérants d'actifs

le 21/02/2014 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

Photo : Bloomberg

La présidente de la SEC, Mary Jo White, a indiqué que le gendarme américain des marchés établit un plan destiné à renforcer son contrôle sur les risques des gérants d’actifs les plus importants du pays. «Parmi les initiatives qui seront prises à court terme figurent l’extension des stress tests, un reporting plus solide des données, et une plus grande supervision des sociétés de gestion les plus importantes», a précisé Mary Jo White lors d’une conférence. Une démarche qui s’inscrit dans le cadre de celle engagée par le conseil du risque américain visant à estimer les risques systémiques posés par les géants tels que BlackRock ou Fidelity. En septembre dernier, un rapport de l'Office of Financial Research, un département de recherche du Trésor, avait conclu que certaines activités des grands gérants pouvaient poser un risque large à l'économie en cas de difficultés, au grand dam de l'industrie de la gestion américaine.

A lire aussi