L'hormone du stress peut jouer un rôle dans les crises

le 19/02/2014 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Une étude dirigée par le neuroscientifique de l’universitié de Cambridge et ancien trader John Coates a découvert une hausse de 68 % des niveaux de l’hormone du stress, le cortisol, au sein d’un groupe de traders de la City de Londres sur huit jours pendant lesquels la volatilité s’est accrue. La diminution de leur appétit pour le risque peut avoir pour effet de prolonger les crises.

A lire aussi