Le CFA Institute veut une réforme des commissions de distribution

le 18/02/2014 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Le CFA Institute «appelle à une plus grande transparence sur les structures des commissions et rétrocessions afin de lutter contre les ventes abusives et renforcer les investisseurs». L'association internationale pour les professionnels de l’investissement s'appuie sur les résultats d'une étude selon laquelle, pour 70% des personnes interrogées, «le caractère inadapté des structures de rémunérations des distributeurs, biaisées en faveur du volume des ventes ou de produits spécifiques, représente la principale cause de ventes abusives» de produits financiers. Le CFA Institute estime en revanche qu'interdire ces commissions «engendrerait une diminution des choix d’investissement pour les investisseurs et un marché qui ne servirait pas ou peu les clients plus petits».

A lire aussi