«Les multiples de valorisation nous incitent à la prudence à court terme»

le 17/02/2014 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Alain Zeitouni, directeur gestion multi-actifs chez Russell

- L’Agefi: Pourquoi restez-vous neutres sur les actions ?

- Alain Zeitouni: Nous sommes neutres sur les actions mais avons profité de la faiblesse de la volatilité en fin d’année pour mettre en place des protections à la baisse, notamment sur les marchés actions américains. En effet, les marchés actions ont connu une forte progression ces deux dernières années du fait de l’abondance de liquidités offerte par les banquiers centraux (Fed, BoE, BoJ, et même BCE) sur les marchés. La raréfaction des liquidités liée au changement de politique monétaire de la Fed, ainsi que des multiples de valorisation désormais de haut de cycle (notamment aux Etats-Unis) nous incitent à la prudence à court terme. Au sein des marchés actions, notre préférence va au Japon et à la zone euro.

- Les changements de politique monétaire de la BCE et/ou de la Fed influeront-elles sur votre allocation ?

- La réduction du biais accommodant de la Fed nous a incités à réduire notre exposition sur les marchés émergents et à concentrer nos investissements sur les marchés développés (le Japon plus particulièrement). En effet, certaines économies émergentes se trouvent déstabilisées face à des sorties massives de capitaux qui pèsent sur leur balance courante. Une intervention de la BCE afin d’encourager la distribution de crédit dans la zone euro (instauration d’un taux des dépôts négatifs par exemple) serait un catalyseur pour une accélération de la reprise dans la zone euro; cela constituerait de ce fait un pivot pour nous renforcer sur nos marchés domestiques (moins chers que les Etats-Unis, plus en retard dans leur cycle économique).

Panel Allocation
ZOOM
Panel Allocation

A lire aussi