La Bundesbank écarte une contagion en provenance des émergents

le 17/02/2014 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

Les remous subis par les marchés émergents en début d'année ne pourront remettre en cause une reprise de l'économie mondiale susceptible de se renforcer cette année, écrit la Bundesbank. «Même si ceci devrait ralentir la croissance économique des pays concernés, leur faible poids mondial implique qu'il ne faut pas s'attendre à ce que la reprise de l'économie mondiale en soit notablement affectée», écrit la banque centrale allemande dans son rapport de février publié lundi. La Buba observe que la Chine devrait poursuivre sa croissance sans trop de perturbations mais aussi que les banques centrales de certains pays émergents ont relevé leurs taux en réaction aux sorties de capitaux et à la baisse de leurs monnaies.

A lire aussi