La banque centrale russe adopte un biais restrictif

le 14/02/2014 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

La banque centrale russe a laissé aujourd'hui son principal taux directeur inchangé à un niveau de 5,5%, malgré une inflation à 6,1% bien supérieure à l'objectif de 5% que s'est fixé l'autorité. Elle a néanmoins indiqué que si les anticipations de hausse des prix venaient à dévier de leur trajectoire baissière, «la banque centrale sera prêt à durcir sa politique monétaire». Le rouble chutait de 0,9% contre euro pour tomber à 48,44, son plus faible niveau historique, ce qui alimente les tensions sur les prix. Parallèlement, la croissance a chuté à 1,3% en 2013, et la banque centrale a revu à la baisse ses prévisions pour cette année, entre 1,5% et 1,8%.

A lire aussi