La Banque d'Angleterre défend son attitude dans le dossier des changes

le 11/02/2014 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

La Banque d'Angleterre a dit mardi qu'elle n'avait rien trouvé à l'appui des affirmations des médias voulant qu'elle ait fermé les yeux ou à tout le moins ait été au courant de manipulations des taux de référence du marché des changes. La banque centrale a discuté, le 23 avril 2012, avec des cambistes londoniens de leurs procédés de fixation des taux de référence soit plus d'un avant l'ouverture d'une enquête internationale sur des soupçons de manipulation. Durant cette réunion, les traders ont révélé qu'ils échangeaient des informations sur les positions de leurs clients par l'intermédiaire de «chatrooms» en ligne, avaient dit des sources à Reuters le mois dernier.

A lire aussi