La France et l'Allemagne plaident pour une TTF réaliste

le 27/01/2014 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

La France veut faire aboutir le projet de taxe sur les transactions financières cette année en plaidant pour une approche réaliste, a déclaré lundi Pierre Moscovici sur France Info. «Il faut que la taxe sur les transactions financières ait une base taxable, a dit le ministre de l'Economie. Si on fait en sorte qu'il n'y ait plus de marchés financiers en Europe, qu'il n'y ait plus de Bourses en Europe, les ressources financières iront à Londres». Il a précisé que la taxe concernera, entre autres, «certains produits dérivés mais pas tous». De son côté, le ministre allemand des Finances, Wolfgang Schäuble, qui rencontrait lundi son homologue à Paris, a déclaré que la France et l'Allemagne veilleront à ce que la TTF ne nuise pas à l'activité du secteur financier.

A lire aussi