La BCE évoque une plus grande volatilité des taux monétaires

le 16/01/2014 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

«Toute période de transition, correspondant à une normalisation de la fourniture de liquidité, entraînerait une volatilité accrue, ce qui se traduirait par un ancrage plus faible des taux à court terme au taux de la facilité de dépôt de la BCE», note la BCE dans son bulletin mensuel. «Cette évolution rendrait les anticipations relatives aux taux futurs du marché monétaire plus difficiles à interpréter, dans la mesure où plusieurs facteurs, comme les évolutions à venir de la liquidité et l'incertitude, seraient intégrés dans le prix des swaps de taux au jour le jour et viendraient s'ajouter aux anticipations quant au profil d'évolution futur des taux directeurs», ajoute-t-elle.

A lire aussi