«Nous avons une préférence pour les indices américains»

le 13/01/2014 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Stéphen Ausseur, stratégiste actions chez Natixis

- L’Agefi: Anticipez-vous des révisions à la hausse des prévisions de résultats 2014 ?

- Stéphen Ausseur: Le consensus reste trop optimiste mais, pour la première fois en trois ans, notre approche top/down nous conduit à anticiper une croissance positive des profits en Europe. En nous appuyant sur les attentes de nos économistes (croissance PIB: +0,8% en zone euro et +2,2% aux Etats-Unis), nous ciblons un scénario de croissance des profits plus conservateur en Europe (+7,3% contre +14% pour le consensus sur le Stoxx 600) et plus généreux aux Etats-Unis (+13% contre +10,5% sur le S&P 500). Actuellement dans une phase de reconnexion avec les fondamentaux, cela se traduit par une vision positive sur les actions des pays développés.

- Quelle zone géographique préférez-vous en début d’année ?

- La croissance est attendue en accélération outre-Atlantique en 2014 (2,2% en volume) et toujours poussive en Europe (zone euro : +0,8%). Le tapering de la Fed doit être vu comme la preuve que l’économie est suffisamment robuste pour enclencher une normalisation. Le corollaire de ce différentiel de croissance se traduit dans un scénario de profits plus porteur pour les groupes américains, ce qui n’est pas reflété dans les attentes du consensus. Les valorisations sont en phase avec le positionnement dans le cycle macroéconomique en Europe mais en retard aux Etats-Unis où la croissance revient sur son potentiel. Depuis novembre, nous avons une préférence pour les indices américains (S&P500: 2.015, Stoxx600: 350). Il est trop tôt pour s’exposer aux émergents. Cette thématique, pour nous, sera redécouverte dans un second temps dans l’année, courant deuxième trimestre.

Panel Actions
ZOOM
Panel Actions

A lire aussi