Les hedge funds accroissent leur retard sur les indices actions

le 13/01/2014 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Malgré un bon millésime, la sous-performance des fonds alternatifs s'est poursuivie pour la cinquième année consécutive

Bon millésime 2013 pour les hedge funds. L’industrie de la gestion alternative a dégagé une performance de 9,3% nette des commissions l’an dernier, selon l’indice composite de Hedge Fund Research (HFR). Une progression qui recouvre des fortunes diverses entre les stratégies d’investissement. De manière générale, l’année a surtout profité aux actifs risqués actions mais s’est révélée plus compliquée pour les marchés émergents, l’or ou encore la dette souveraine sur fond de ralentissement programmé de l’assouplissement quantitatif de la Fed. Résultat, alors que les hedge funds actions ont affiché dans leur ensemble une progression de 14,6% selon HFR, les fonds macro ont fini l’exercice à peine à l’équilibre, et les gérants spécialisés sur l’Amérique latine ont accusé une perte de 7,4%.

Reste que sur la classe actions, la performance des fonds alternatifs s’avère une fois encore très inférieure à celle des grands indices. L'an dernier, le MSCI World Index a pris 24%, et le S&P 500 près de 30%. Cette sous-performance de la gestion alternative est jugée normale en période de rally. Elle tendrait à prouver que l’industrie remplit bien sa fonction de «hedge», c’est-à-dire de couverture contre les à-coups du marché. Problème, cette situation se poursuit sans discontinuer depuis cinq ans. Un investisseur ayant privilégié une gestion indicielle passive depuis début 2009 aurait dégagé une surperformance de plus de 35 points par rapport à un hedge fund, dont les commissions de gestion n’ont rien de comparable.

Dans un autre registre, la soixantaine de fonds activistes recensés par HFR a elle aussi fait largement mieux que les hedge funds l’an dernier, avec un gain de 16,6%.

Bon millésime 2013 pour les hedge funds.
ZOOM
Bon millésime 2013 pour les hedge funds.

A lire aussi