La Chine durcit les règles encadrant la finance parallèle

le 06/01/2014 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Shadow banking: la Chine durcit les règles. Photo: PHB

Le gouvernement chinois a adopté un projet de durcissement des règles encadrant les activités de «shadow banking», selon des sources concordantes. Les nouvelles règles introduisent des restrictions sur la coopération entre banques classiques et sociétés d'investissement, sociétés de courtage et autres intermédiaires. Elles visent également le financement par le biais d'internet, les pratiques de microcrédits ou les prêts informels consentis par des proches. Si le texte adopté par le Conseil d'Etat souligne que le système bancaire parallèle est une conséquence «bénéfique» et «inévitable» du développement de la finance de marché, Pékin s’inquiète des risques induits par la flambée de la dette, qui atteint 218% du PIB selon Fitch, contre 131% en 2008. En outre, l’audit national a révélé que 43% de la dette totale de 17.900 milliards de yuans des collectivités locales chinoises provenait de sources non bancaires.

A lire aussi