RBS et S&P sont poursuivis par des investisseurs

le 05/12/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Royal Bank of Scotland et l'agence de notation Standard & Poor's font l'objet d'une plainte déposée par un groupe de 16 investisseurs institutionnels européens devant la justice néerlandaise. Ces derniers leur reprochent des pertes accusées sur des produits financiers complexes au plus fort de la crise financière, et réclament jusqu'à 250 millions de dollars de dédommagements. La plainte concerne les fameux CPDO (constant proportion debt obligations), des produits de crédit à effet de levier créés en 2006 par ABN Amro et présentés à l'époque comme le nec plus ultra de l'innovation financière. Ces produits, dont la qualité suscitait déjà un vif débat entre agences de notation, avaient été notés AAA par S&P, avant d'exploser en vol en 2007-2008.

A lire aussi