Moscou abaisse encore ses prévisions de croissance

le 04/12/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La Russie, confrontée à une stagnation des investissements et de la consommation des ménages, a de nouveau réduit ses prévisions de croissance, tablant désormais sur une hausse du PIB limitée à 1,4% cette année. Cette nouvelle prévision, malgré un cours du brut qui reste stable autour de 100 dollars le baril, se compare à un objectif précédent de 1,8% qui lui-même avait été revu en baisse.

A lire aussi