Mario Draghi soutient une application du «bail in» avant 2018

le 22/11/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Mario Draghi a plaidé vendredi pour une mise en oeuvre anticipée des règles qui permettent de faire participer les créanciers des banques à un sauvetage (bail in), alors que leur entrée en vigueur dans l'Union européenne est prévue pour 2018. «Je soutiens une mise en place de l'outil bail in bien avant 2018. Le plus tôt sera le mieux», a déclaré le président de la BCE. Il s'aligne ainsi sur la position de l'Allemagne et de la plupart des pays européens, qui réclament une application dès le 1er janvier 2015, soit quelques mois après le résultat des stress tests bancaires menés par la BCE et l'EBA. A ce sujet, Mario Draghi a encouragé les banques à muscler leur capital d'ici à la publication du résultat des tests, prévue en octobre 2014.

A lire aussi