«Nous avons récemment accru notre surexposition aux actions»

le 18/11/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Frédéric Dodard, responsable EMEA des solutions d’investissement de State Street Global Advisors

- L’Agefi : Pourquoi continuez-vous à surpondérer les actions?

- Frédéric Dodard : 2013 est une année très positive pour les marchés actions: à fin octobre, l’indice MSCI World All Country affichait une performance de 21,5% depuis le début de l’année, essentiellement due à la bonne performance des marchés développés (24,1% pour le MSCI World contre 4,8% pour le MSCI Emerging Markets). Notre indicateur de régime de marché, le MRI, démontre toujours un appétit marqué pour les actifs risqués et nous pensons qu’il y a encore du potentiel de hausse à court terme. De plus, nos modèles d’allocation tactique cœurs continuent à favoriser les actions par rapport aux obligations et au monétaire. Tous les voyants sont au vert pour continuer à maintenir ces positions.

- Comptez-vous modifier votre allocation avant la fin de l’année?

- Nos décisions d’allocation tactiques sont prises lors de notre comité d’allocation mensuelle, au cours duquel l’ensemble des résultats de nos modèles quantitatifs sont analysés, revus et discutés au niveau global. Début novembre, il a été décidé d’accroître d’avantage notre surexposition aux actions tout en réduisant celle au crédit et en accentuant notre sous-exposition aux obligations gouvernementales. D’un point de vue géographique, nous privilégions l’ensemble des actions des pays développés- en particulier sur la zone Pacifique et l’Europe- tout en maintenant un biais légèrement négatif sur les actions émergentes. Cette allocation tactique sera revue début décembre afin de procéder à d’éventuels derniers ajustements.

Panel allocations
ZOOM
Panel allocations

A lire aussi