Les excédents allemands dans le viseur de Bruxelles

le 13/11/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

Photo: PHB

La Commission européenne a ouvert un bilan approfondi de l'excédent courant durablement élevé de la balance commerciale allemande pour voir s'il reflète des déséquilibres importants. L'Allemagne affiche depuis 2007 un excédent courant supérieur à 6% du produit intérieur brut (PIB), un niveau que Bruxelles juge excessif et pouvant constituer une menace pour la stabilité de la zone euro. En septembre, il a atteint 19,7 milliards d'euros, soit plus de 8% du produit intérieur brut de 2012, le niveau le plus élevé du monde. Cette situation avait déclenché les critiques des Etats-Unis et de l'Union européenne, qui reprochent à l'économie allemande d'être trop dépendante de l'exportation. Ils demandent à Berlin de soutenir davantage la demande intérieure afin que la croissance du pays repose sur des bases plus saines et joue son rôle de locomotive pour le reste de l'Europe. Le Luxembourg est également concerné par les "examens approfondis" ouverts par Bruxelles.

L'analyse devrait être bouclée en février ou mars 2014. Si elle aboutit à la conclusion que l'excédent se traduit par des déséquilibres pour l'ensemble de l'Union et si Berlin ne met pas en oeuvre les mesures préconisées par la Commission, la procédure peut aboutir à une amende représentant 0,1% du PIB.

A lire aussi