Londres réforme son industrie de la gestion d'actifs

le 30/10/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

La FCA s'intéresse en particulier aux commissions versées par les gérants aux courtiers. Photo: PHB

Martin Wheatley, le directeur général de la Financial Conduct Authority, a appelé le secteur britannique de la gestion d'actifs à davantage de transparence et a dévoilé des projets de réforme lors de la conférence annuelle du régulateur sur l'asset management. La FCA s'intéresse en particulier aux commissions versées par les gérants aux courtiers et banques d'investissement en rémunération de leur recherche. Elle estime que les réformes de 2006 (unbundling) ne sont pas suffisantes : certains gérants classent par exemple en commissions de recherche - refacturées au client - leurs abonnements à Bloomberg ou les montants qu'ils versent à des courtiers pour avoir un accès privilégié à des dirigeants d'entreprises. Ces commissions de «corporate access» ont atteint à elles seules 500 millions de livres l'an dernier. La FCA a annoncé le lancement en novembre d'une consultation sur cette question du coût de la recherche.

A lire aussi