Le CAC 40 pointe vers les 4.500 points avec un premier palier possible à 4.315 points

le 21/10/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La structure du cycle haussier enclenché en juin à 3.575 points et la cassure des 4.170 points offrent une marge de progression significative

La capacité du CAC 40 à progresser au-delà des 4.170 points, le plus haut inscrit en février 2011, se confirme. Poursuivant la reprise amorcée il y a quinze jours à proximité du support établi à 4.115 points (1), l’indice parisien a en effet progressé de 1,57 % à 4.286 points la semaine dernière. Le retour au-dessus des 4.170 points, résistance qui avait été ébréchée le mois dernier, et le profil des mouvements enregistrés depuis le rebond de juin sur le niveau des 3.575 points, ouvrent des perspectives de hausse supplémentaires.

Sur un plan graphique, la cassure des 4.170 points signifie que le cycle haussier entamé à 2.695 points en septembre 2011 s’inscrit dans la tendance engagée en mars 2009 à 2.465 points. En l’absence de signal baissier majeur remettant en cause cette orientation, le CAC 40 dispose d’une marge de progression jusqu’à la borne supérieure du canal ascendant potentiel à l’intérieur duquel il évolue depuis mars 2009. Cet objectif passe ce mois-ci à 4.430 points et monte de 7,6 points chaque mois.

D’un point de vue «elliottiste», la probabilité est forte que le haut du canal potentiel ne soit qu’un palier. Le mouvement initié début septembre à 3.925 points correspond en effet probablement à la troisième des cinq vagues que le cycle haussier enclenché trois mois plus tôt à 3.575 points devrait compter à terme (voir la numérotation des vagues sur le graphique ci-dessus). Or, la troisième vague d’une dynamique directionnelle classique étant généralement supérieure ou égale à celle de la première vague, laquelle compte 550 points de 3.575 à 4.125 points dans le cas du CAC 40, la vague entamée à 3.925 points devrait emmener l’indice parisien dans la région des 4.475 points, et peut-être au-delà, dans les semaines ou mois à venir.

Dans l’immédiat, il n’est toutefois pas exclu que le CAC 40 marque à nouveau une courte pause. Le retracement de Fibonacci situé à 4.315 points (2) pourrait en effet le forcer à se replier. Et ce d’autant plus que, du côté des indicateurs numériques, le Relative Strength Index calculé sur 13 semaines bute sur une droite résistance horizontale (voir le bas du graphique). Le gap ouvert vendredi dernier à 4.240-4.245 points et la droite de soutien tracée à partir du niveau de rebond des 3.575 points, qui passe à 4.174 points cette semaine (+ 35,2 points par semaine), constitueront dans ce cas les supports susceptibles de forcer l’indice à repartir à la hausse.

(1) Borne inférieure du gap ouvert à la hausse le 16 septembre dernier

(2) 50 % de retracement de la descente de 6.170 à 2.465 points développée entre juin 2007 et mars 2009.

Analyse technique CAC 40
ZOOM
Analyse technique CAC 40

A lire aussi