Julius Baer pense avoir levé plus de fonds que nécessaire

le 09/10/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

«Il est possible que notre levée sur le marché ait été supérieure à nos besoins» pour le rachat des activités de gestion de fortune de Merrill Lynch hors Etats-Unis, admet Boris Collardi, directeur général de Julius Baer, dans un entretien à Finanz und Wirtschaft. Boris Collardi dit par ailleurs ne pas être intéressé par les activités de Credit Suisse en Allemagne.

A lire aussi