Jens Weidmann est réservé sur l'intérêt d'un nouveau LTRO

le 09/10/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

Le président de la Bundesbank Jens Weidmann ne juge pas nécessaire que la BCE lance une nouvelle opération de prêts à long terme (LTRO) pour les banques, la hausse des taux d'intérêt de marché ne justifiant nullement cette démarche. «On ne peut induire une réaction automatique de la politique monétaire à partir d'un changement des taux du marché monétaire, a dit Jens Weidmann à Reuters, à l'occasion d'un entretien mené lundi et rendu public mercredi. Un tel automatisme n'existe pas». «Les LTRO ne sont que l'un des nombreux instruments envisageables (...). Quant aux instruments que nous déploierons si nécessaire, il nous faudra en discuter mais pour l'heure je n'en vois pas la nécessité», a-t-il poursuivi.

A lire aussi