Les Français piochent peu dans leur épargne salariale

le 30/09/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Sur juillet et août, seuls 600 millions d'euros ont été retirés des plans d'épargne salariale suite à la mise en place du déblocage exceptionnel, selon RTL, loin des 3 milliards escomptés. Autorisé pendant six mois à compter du 1er juillet, le déblocage anticipé des fonds versés par les entreprises à leurs salariés au titre de la participation et de l'intéressement est censé donner un coup de pouce au pouvoir d'achat.

A lire aussi