François Hollande veut une "conférence bancaire de la transition énergétique"

le 20/09/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Lors de la Conférence environnementale de ce matin, François Hollande a annoncé vouloir faire de la "Banque publique d'investissement la banque de la transition énergétique". Le président de la République a également lancé l'idée d'organiser une "Conférence bancaire et financière de la transition énergétique". Son objectif viserait notamment à trouver de nouvelles solutions afin d'orienter l'épargne des Français vers la question environnementale. Les besoins d'investissements liés à la transition énergétique sont estimés à 20 milliards d'euros par le président de la République. Ce dernier a confirmé la création en 2014 d'une contribution climat énergie (CCE) sans dévoiler les modalités de sa mise en œuvre. Des précisions pourraient être apportées demain par le Premier ministre.

Par ailleurs, le président de la République a confirmé l'objectif de réduire à 50% la part du nucléaire dans le mix énergétique de la France, ainsi que la fermeture de Fessenheim "d'ici la fin 2016". La future loi de programme sur la transition énergétique, qui sera débattue à l'Assemblée avant l'été 2014, "définira les modalités juridiques qui gouverneront l'évolution du parc électronucléaire", a précisé le président de la République. Par ailleurs, le chef de l'Etat a annoncé vouloir diminuer de 30% la consommation en énergies fossiles de la France en 2030 et prône "une réduction de 50% de notre consommation d'énergie à l'horizon 2050". Cette réduction pourrait permettre de récupérer 20 à 50 milliards d'euros d'ici à 2030.

A lire aussi