«L'engagement de la BoE sur les taux nous semble difficile à tenir»

le 09/09/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Eric Bourguignon, directeur de la gestion taux et crédit de Swiss Life Asset Managers et DGD SL Asset Management

- L'Agefi: Que retenez-vous de la réunion de la BCE?

- Eric Bourguignon : Bien que les signes de reprise se multiplient en zone euro, le président de la Banque centrale européenne (BCE) n’a montré aucun enthousiasme particulier dans ses propos à l’issue de la réunion. Cette retenue a surpris, au moment où l’Union sort de 6 trimestres consécutifs de récession, et où de nombreux indicateurs économiques passent au vert. Mario Draghi et ses collègues considèrent de toute évidence que la situation reste très fragile dans la zone, et qu’elle justifie le maintien d’une politique monétaire accommodante pendant longtemps encore. Il a semblé plus soucieux de contrer les anticipations prématurées de resserrement monétaire que de saluer l’amélioration notable de la conjoncture.

- Quand voyez-vous la BoE remonter les taux?

- En introduisant le 7 août dernier sa politique de forward guidance, le nouveau gouverneur de la BoE, Mark Carney, a clairement indiqué que les taux directeurs ne seraient pas relevés tant que le taux de chômage qui ressort actuellement à 7,80%, demeurera supérieur à 7%. Compte tenu des récents développements de la conjoncture britannique qui traduisent un rebond marqué et inattendu de l’activité, cet engagement nous semble difficile à tenir. Nous estimons donc que les membres du comité de politique monétaire procéderont à un premier geste de relèvement dans le courant du second trimestre 2014, notamment si l’accélération surprenante de la croissance devait se confirmer.

Panel taux
ZOOM
Panel taux

A lire aussi