CAC 40: la consolidation du rally de cet été pourrait ne pas être terminée

le 09/09/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

L’indice n’est pas à l’abri d’un nouveau repli avant de s’attaquer à la résistance des 4.170 points

Le CAC 40 a rebondi de 2,93 % à 4.049 points la semaine dernière, reprenant ainsi la majeure partie du terrain perdu au cours des deux semaines précédentes. Il serait toutefois prématuré de conclure à la fin de l’épisode baissier initié à 4.125 points, lequel est, en l’absence de signal majeur de retournement de l’indice et des indicateurs numériques, considéré comme un mouvement de consolidation du rally enclenché en juin dernier à 3.575 points.

Sachant que les phases de consolidation peuvent être structurées en trois temps, l’éventualité que la hausse de la semaine dernière ne soit, malgré son ampleur, qu’un rebond technique, ne peut être écartée. La prudence doit être de mise tant que le CAC 40 est sous les 4.125 points, et a fortiori sous la zone de résistance constituée par le gap résiduel situé à 4.075-4.080 points (1), et tant que le Relative Strength Index calculé sur 13 semaines évolue sous la droite de résistance quasi-horizontale tracée à partir du point haut atteint en septembre 2012 (voir le bas du graphique ci-contre). Dans ces conditions, le risque d’un retour dans la zone de support établie à 3.910-3.925 points (2), voire d’une descente jusqu’à la région des 3.785 points (3), est significatif.

Cela étant, sous réserve que le mouvement entamé le mois dernier à 4.125 points soit bien destiné à consolider le rally enclenché à 3.575 points, une nouvelle vague de baisse ne ferait que différer la réorientation de l’indice vers le plus haut atteint en 2011 à 4.170 points, lequel ne devrait être qu’un palier.

D’un point de vue «elliottiste», la baisse qui a débuté à 4.125 points est, dans le scénario d’une consolidation, analysée comme étant la deuxième des cinq vagues que devra compter la dynamique directionnelle amorcée à 3.575 points. Etant donné l’amplitude relative des différentes séquences au sein d’un cycle de Vagues d’Elliott, la hausse – la troisième vague – développée au terme de la consolidation initiée à 4.125 points devrait emmener le CAC 40 au-delà des 4.170 points.

La probabilité que l’indice parisien dispose alors d’une marge de progression jusqu’à la borne supérieure du canal ascendant potentiel à l’intérieur duquel il évolue depuis mars 2009 sera d’autant plus forte que le franchissement des 4.170 points signifiera que la phase haussière entamée en septembre 2011 à 2.695 points s’inscrit dans la tendance engagée deux ans et demi plus tôt à 2.465 points. La borne haute de ce canal potentiel passe ce trimestre-ci à 4.407 points et progresse de 22,8 points chaque trimestre.

(1) Gap ouvert à la baisse le 20 août dernier et partiellement comblé trois séances plus tard.

 

(2) 1er retracement de Fibonacci de la hausse de 3.575 à 4.125 points, niveau de rebond du 25 juillet dernier et plus bas de la semaine dernière.

 

(3) 3ème retracement de Fibonacci de la hausse de 3.575 à 4.125 points.

Analyse technique CAC 40
ZOOM
Analyse technique CAC 40

A lire aussi