Angela Merkel pousse Francfort comme place offshore pour le yuan

le 06/09/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

La place financière de Francfort souhaite être l'un des centres offshore du yuan a dit la chancelière allemande Angela Merkel au président chinois Xi Jiping en marge du sommet du G20 à Saint-Petersbourg, rapporte l'agence de presse officielle Chine nouvelle. Hong Kong est la plus grande place offshore sur le yuan actuellement, loin devant Taipei, Singapour et Londres. Les autorités chinoises, qui souhaitent internationaliser plus largement leur devise, verraient d'un bon oeil le developpement de transactions offshore sur leur devise. La Grande-Bretagne et la Chine ont signé en juin un accord pour mettre en place une ligne de swap de devises, premier accord de ce type avec un pays du G7. Peu après cette annonce, la France s'était dit prête à jouer un "rôle central" dans l'internationalisation du yuan, plaidant elle aussi pour la mise en place d'une ligne de swap de devises avec Pékin.

A lire aussi