L'économie américaine continue à se présenter sous un jour favorable

le 05/09/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

A deux semaines de la réunion du FOMC, le Beige Book souligne la hausse des dépenses de consommation et de l'activité immobilière

Synthèse des données fournies par les douze banques régionales, la dernière édition du Beige Book de la Fed dépeint une croissance «modeste à modérée» de début juillet à fin août. Le rapport montre que les embauches ont été stables, voire ont augmenté dans la plupart des secteurs d'activité, tandis que les dépenses de consommation ont progressé dans la plupart des Etats, à la faveur parfois de la rentrée des classes. Cette hausse reflète «en partie, une demande solide pour les automobiles et les biens liés au logement», souligne le document.

Les résultats communiqués hier par l'industrie automobile ont conforté cette tendance. Les ventes de voitures et d'utilitaires ont grimpé de 15% en août chez GM, de 23% chez Toyota et de 12% chez Ford. Des performances nettement supérieures aux attentes des analystes qui devraient permettre au marché de dépasser les 16 millions d'unités (en cumul annualisé et en données corrigées des variations saisonnières). Les ventes de voitures neuves sont soutenues par la baisse du coût des crédits auto et par un besoin de renouvellement du parc dont l'âge moyen dépasse onze ans, explique Ken Czubay, responsable de ventes de Ford.

En ce qui le marché immobilier, le Beige Book note que l'activité dans le résidentiel «a progressé modérément dans la plupart des districts, et la demande pour l'immobilier non résidentiel a augmenté dans l'ensemble». Le rapport pointe l'impact de coûts de financement plus élevés. «L'activité de crédit s'est un peu affaiblie, et de nombreux districts ont fait état de conditions moins favorables que lors de la période précédente de reporting». Un ralentissement du crédit a été relevé dans les régions d'Atlanta, Chicago, St. Louis et San Francisco, tandis qu'un déclin s'est matérialisé dans la région de Kansas City. A Chicago, on note que «les récentes hausses des taux d'intérêt ont probablement déprimé l'investissement commercial».

Dans l'attente de la publication du dernier rapport sur l'emploi vendredi, les investisseurs retiendront que ce Beige Book confirme les progrès constants de l'économie américaine. La prochaine réunion du Comité de politique monétaire de la Fed est prévue les 17 et 18 septembre. C'est à cette occasion que les responsables de la politique monétaire pourraient commencer à alléger le programme d'assouplissement quantitatif.

A lire aussi