Les groupes européens puisent leur croissance au niveau mondial

le 30/07/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

L’impact de la croissance européenne demeure relativement marginal sur les résultats des groupes du Vieux Continent et sur leurs cours de Bourse

Le mois de juillet 2013 est sur le point de s’achever sur une belle progression des actions européennes, en hausse de près de 5% depuis la fin juin. Elles effacent ainsi le «trou d’air» du mois de juin et se rapprochent de leur plus haut du 22 mai dernier. Cette progression de près de 10% des indices boursiers européens depuis le début de l’année s’inscrit dans un contexte de croissance très atone en Europe, de taux de chômage au plus haut et d’interrogations des investisseurs quant aux perspectives bénéficiaires des sociétés cotées.

Il n’est donc pas inutile de rappeler une vérité sans doute un peu contre-intuitive : les résultats des sociétés européennes sont historiquement peu corrélés avec la croissance économique enregistrée en Europe. Même si le niveau de corrélation a légèrement progressé au cours de la période 2001-2011 - pour monter à 17% - il n’en demeure pas moins très faible. Les données statistiques disponibles montrent que la croissance des résultats des sociétés européennes est bien plus corrélée avec la croissance globale, le niveau de corrélation observé - plus de 50% - n’ayant que peu évolué depuis 1991.

Une des explications à ce phénomène tient sans doute à la part de moins en moins importante des marchés européens dans le chiffre d’affaires des sociétés, la croissance des ventes des cinq dernières années provenant essentiellement de marchés extérieurs à l’Europe. Selon une étude de Redburn, sur une moyenne des 460 sociétés européennes non financières cotées, la part de l’Europe est passée de plus de 70% du chiffre d’affaires à moins de 50% en 2013. Et le mouvement semble s’accélérer, l’Europe ayant vu sa part baisser de 10% depuis 2008, au profit essentiellement des marchés asiatiques.

Nuno.teixeira@schroders.com

Progression de près de 10% des indices boursiers européens depuis le début de l’année.
ZOOM
Progression de près de 10% des indices boursiers européens depuis le début de l’année.

A lire aussi