Euro Stoxx 50: la consolidation baissière initiée à 2.840 points semble terminée

le 29/07/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La reprise amorcée en juin près des 2.500 points devrait progressivement amener l’indice à 3.075 points, le plus haut atteint en 2011

Le retour à la hausse se confirme pour l’Euro Stoxx 50. Poursuivant la reprise qui a débuté il y a un mois à 2.495 points, l’indice paneuropéen a progressé de 0,95 % à 2.742 points la semaine dernière et donc franchi l’importante zone de résistance qui se situait à 2.680-2.720 points (1).

Cette avancée ainsi que la remontée entreprise depuis juin dernier par le Relative Strength Index calculé sur 13 semaines, lequel est soutenu par une droite depuis août 2011 (voir le bas du graphique), autorisent à penser que la phase de baisse entamée par l’Euro Stoxx 50 en mai dernier à 2.840 points (2) est terminée.

Cet épisode baissier, qui aura été un peu plus profond que ce qui était anticipé initialement, visait vraisemblablement à consolider tout ou partie de la séquence haussière amorcée en juin 2012 à 2.050 points, laquelle s’inscrit dans le cycle engagé en septembre 2011 à 1.935 points.

La consolidation baissière initiée en mai dernier étant terminée, la dynamique directionnelle enclenchée à 2.495 points devrait ramener l’indice à 2.840-2.850 points dans les semaines à venir puis, très probablement, au niveau du plus haut atteint en février 2011 à 3.075 points.

La cassure de la résistance que constitue le plus haut de 2011 signifierait que la hausse qui a débuté à 1.935 points en septembre 2011 s’inscrit dans une grande tendance entamée en mars 2009 à 1.765 points. L’Euro Stoxx 50 disposerait alors d’une marge de progression jusqu’à la borne haute du canal potentiel à l’intérieur duquel il évolue depuis mars 2009. Cette droite passe ce trimestre-ci à 3.283 points et monte de 17,0 points chaque trimestre.

A plus court terme, une consolidation des gains enregistrés depuis le rebond sur les 2.495 points avant que la région des 2.840-2.850 points ne soit atteinte ne peut être exclue, bien que cet objectif intermédiaire soit en vue désormais. Le support établi à 2.645 points, ou la zone des 2.585-2.595 points dans le cas d’une correction prononcée, devrait limiter ce possible repli technique et forcer l’indice paneuropéen à reprendre le chemin de la hausse.

(1) Borne haute du gap ouvert à la baisse le 20 juin dernier et résistance établie trois séances plus tôt.

(2) D’un point de vue «chartiste», le bearish engulfing réalisé durant l’avant-dernière semaine de mai avec un plus haut à 2.840 points constitue très probablement le point de départ de la phase de baisse même si l’indice a atteint 2.850 points la semaine suivante.

Analyse technique EuroStoxx 50
ZOOM
Analyse technique EuroStoxx 50

A lire aussi