Le retour au calme des marchés favorise le carry trade

le 24/07/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le redressement de la devise mexicaine et brésilienne face au dollar pourrait se poursuivre

La stabilisation des marchés profite au carry trade. L’annonce par le patron de la Fed, Ben Bernanke, mi-mai, d’une extinction progressive du programme d’assouplissement quantitatif (QE), avait conforté les anticipations de hausse des taux américains et suscité un regain de tensions sur les marchés. Le marché des changes n’y avait pas échappé mais il semble revenir au calme.

Les devises à rendement, comme le rand sud-africain, le dollar néo-zélandais et australien, le réal brésilien, la roupie indienne ou encore le peso mexicain avaient perdu autour de 10% contre le dollar entre mai et juin. Le président de la Fed a depuis assuré que la date de fin du QE n’était pas prédéterminée et que les taux resteraient bas encore longtemps. «Les investisseurs sont si persuadés que la Fed est leur amie que les craintes se dissipent rapidement sur les marchés», notait Steven Englander, stratégiste chez Citi il y a quelques jours, expliquant que «les devises du G10 et les devises émergentes pourraient rebondir».

«Le retour à des conditions de marché plus stables encourage les investisseurs à reprendre temporairement les positions de carry trade qui avaient été victimes d’importantes liquidations au cours du mois de mai et de la plus grande partie de juin», écrit Lee Hardman, analyste chez Bank of Tokyo Mitsubishi UFJ. Selon lui, le redressement du peso et du rand sud-africain par rapport au dollar pourrait se poursuivre, et les devises australienne et brésilienne pourraient encore se renforcer.

En revanche, «les devises à faible rendement que sont le yen, le dollar américain et le franc suisse devraient rester faibles dans cet environnement, surtout si le calme estival favorise des conditions de marché plus stables», explique Lee Hardman.

Le marché des changes semble revenir au calme.
ZOOM
Le marché des changes semble revenir au calme.

A lire aussi