La consolidation dans le secteur de la compensation en Europe se poursuit

le 18/07/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

EuroCCP et EMCF espèrent toujours avoir terminé leur rapprochement pour lancer une nouvelle chambre actions d'ici à la fin de l'année

Les chambres de compensation EMCF et EuroCCP ont entamé une nouvelle étape dans leur rapprochement en signant officiellement leur accord destiné à créer un champion européen de la compensation d’actions. Cette opération illustre les bouleversements qui affectent l’univers du post-marché en Europe aujourd’hui.

EMCF, détenu par ABN Amro et Nasdaq OMX, avait annoncé son rapprochement avec la filiale de DTCC (Depository Trust and Clearing Corporation) en mars dernier. Les opérateurs doivent désormais obtenir l’aval des autorités de la concurrence britannique et des régulateurs des Pays-Bas, où sera installée la future chambre. «Si nous obtenons le feu vert, nous pourrons terminer l’opération d’ici à la fin de l’année», explique Jan Booij, PDG d’EMCF.

La nouvelle chambre travaillera avec treize places de marché différentes. Elle devra s'adapter à la régulation européenne sur le secteur. Jan Booij explique qu’à ce stade, il est trop tôt pour déterminer s’il sera nécessaire de lever du capital pour répondre aux exigences de Bruxelles. La chambre sera détenue à parts égales par ABN Amro, Nasdaq OMX, DTCC mais aussi Bats Chi-X Europe. L’actionnariat équilibré va de pair avec l’idée de créer une entité n’ayant pas pour but de maximiser ses profits.

EuroCCP et EMCF assurent que leur rapprochement répond à la demande des utilisateurs et leur permettra de réduire leurs coûts comme leurs besoins de collatéral. Ils défendent aussi les bénéfices d’une «concurrence soutenable». Les deux opérateurs ont contribué à la concurrence et à la baisse drastique des prix sur le marché de la compensation actions. Celle-ci a été encore renforcée par les accords d’interopérabilité qu’ils ont signés pour laisser compenser des actions de différentes plates-formes sur différentes chambres. Jan Booij espère «qu’au final les Bourses ouvriront leur marché à la nouvelle chambre» et n’exclut pas l’élargissement de l’offre à d’autres actifs que les actions.

Le post-marché subit de profonds bouleversements sous l’effet de la régulation sur les chambres et les produits dérivés, LCH.Clearnet est passé dans le giron du London Stock Exchange. La Bourse compte lancer un dépositaire central de titres au Luxembourg pour concurrencer Euroclear et Clearstream. Ces deux dépositaires viennent par ailleurs de signer un partenariat avec Eurex Clearing pour améliorer leur offre de gestion du collatéral.

A lire aussi