Ben Bernanke joue la carte de la prudence

le 18/07/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le patron de la Fed a rappelé que la fin du QE à la mi-2014 n'était pas du tout garantie

Lors de son intervention devant les députés américains hier, le président de la banque centrale américaine, Ben Bernanke, s’est efforcé de tempérer les ardeurs du marché qui avait vu les taux américains remonter significativement après l’annonce d’un possible ralentissement du programme d’assouplissement quantitatif (QE). Le banquier central a expliqué une nouvelle fois que le rythme des achats d’actifs pourrait ralentir d’ici à la fin 2013 pour être stoppé au milieu de 2014. Cependant, il a pris soin de souligner que ce scénario est susceptible d’être révisé en fonction de l’évolution de l’économie.

Ben Bernanke, président de la Fed.
ZOOM
Ben Bernanke, président de la Fed.

A lire aussi