Pierre Moscovici juge le projet de TTF excessif

le 11/07/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

Pierre Moscovici. Photo: Andrew Harrer/Bloomberg

Le ministre français des Finances, Pierre Moscovici, a jugé jeudi excessive la proposition de la Commission européenne sur la taxe sur les transactions financières (TTF), estimant qu'elle risquait d'aboutir à l'effet inverse de ce qui est recherché. Le commissaire européen chargé de la politique fiscale, Algirdas Semeta, a récemment déclaré que l'Europe pourrait réduire la portée de cette future taxe, confirmant publiquement qu'un assouplissement du projet initial était à l'étude.

«Pour parvenir à cette taxe, il faut être pragmatique et réaliste et je veux dire ici que la proposition de la Commission m'apparaît excessive et risque d'aboutir au résultat inverse», a estimé Pierre Moscovici, lors d'un forum financier organisé par Paris Europlace. «Notre intention n'est en aucun cas de faire une taxe qui agirait comme repoussoir mais une taxe européenne qui soit véritable et généralisable à toute l'Union», a-t-il ajouté.

A lire aussi