Le marché francilien de l'immobilier de bureaux tourne au ralenti

le 09/07/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Malgré un deuxième trimestre décevant, les experts du secteur parient sur 2 millions de m² de bureaux commercialisés d'ici à la fin de l'année

Le marché locatif en Ile-de-France continue de tourner au ralenti, dans un environnement économique dégradé. La surface de bureaux louée au deuxième trimestre diminue sur un an, tout comme les investissements, selon Immostat. Plusieurs experts du secteur estiment que d’ici à la fin de l’année quelque 2 millions de m² devraient être placés.

Au deuxième trimestre de cette année, quelque 407.500 m² ont été commercialisés, soit un recul de 20% sur un an. Quant aux montants investis, ils ont atteint 2,5 milliards d’euros au second trimestre contre 3,5 milliards il y a un an. Le deuxième trimestre 2012, tout comme l’automne 2012, avait été marqué par des transactions importantes réalisées notamment par des fonds souverains. Cependant, le marché avait déjà donné des signes de ralentissement au premier trimestre de 2013.

Au cours des six premiers mois de 2013, ce sont quelque 4,3 milliards d’euros qui ont été investis, soit un recul de 13% sur un an, et 832.900 m² qui ont été commercialisés, soit un repli de près de 19%. «L’environnement économique ne s’étant pas amélioré, nous ne pouvions pas espérer beaucoup mieux», a commenté Roman Coste, directeur général de CBRE Agency, dans un communiqué. Il assure cependant que la barre des 2 millions de m² commercialisés reste à portée de tir cette année.

«Le décrochage du marché se concentre essentiellement sur les mouvements supérieurs à 5.000 m2 et, fait rarissime, sur les petites surfaces», a déclaré DTZ, qui y voit la marque de propriétaires de plus en plus exigeants en matière de garanties. La société parie elle aussi sur 2 millions de m2 commercialisés. Son directeur général, Marc-Henri Bladier, estime dans un communiqué que le marché des grandes surfaces devrait rebondir en 2014 car les projets restent nombreux bien que lents à se concrétiser.

La surface de bureaux louée au second trimestre diminue en Ile-de-France.
ZOOM
La surface de bureaux louée au second trimestre diminue en Ile-de-France.

A lire aussi