Les ETP obligataires ont massivement décollecté en juin

le 09/07/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Les annonces du patron de la Réserve fédérale ont été durement ressenties sur le marché mondial des fonds cotés

Le marché mondial des exchange-traded products ou ETP a été durement secoué par les annonces du patron de la réserve fédérale américaine, Ben Bernanke, sur le futur de sa politique monétaire. Pour la première fois depuis le mois de novembre 2011, le marché mondial des produits indiciels cotés a connu une décollecte mensuelle, selon les chiffres de Blackrock publiés hier. Elle a atteint, quelque 8,2 milliards de dollars en juin, notamment en raison d’importants retraits de fonds sur les ETP de taux.

Les flux sur l’ensemble des ETP obligataires se sont repliés de 8,1 milliards d’euros au mois de juin. Jusque-là, ils avaient collecté tous les mois, pour accumuler l’équivalent de 18,8 milliards de dollars depuis début janvier. Le mois dernier, les retraits de fonds ont atteint 2,1 milliards de dollars sur le segment du haut rendement et 1,7 milliard sur le segment du crédit noté en catégorie d’investissement.

Ces mouvements ont été précipités par les déclarations de Ben Bernanke le 22 mai. Le patron de la Réserve fédérale a alors prévenu que la Fed pourrait diminuer progressivement le montant de ses rachats d’actifs, pour mettre fin à l’assouplissement quantitatif d’ici au milieu de l’année prochaine. Blackrock note qu’en réaction à ces annonces, les investisseurs se sont tournés vers les ETP de taux de court terme.

La collecte de ces derniers a atteint 5,5 milliards d’euros en juin contre 2,6 milliards le mois précédent. Cet appétit pour les fonds de court terme s’était déjà exprimé depuis le début de l’année. Sur l’ensemble de l’année, les fonds obligataires de ce type ont accumulé 23,1 milliards d’euros de fonds, contre seulement 3,5 milliards d’euros l’année dernière.

Les investisseurs se sont non seulement détournés des fonds cotés obligataires, mais aussi des ETP adossés à des matières premières. Ceux-ci ont connu une décollecte de 4,7 milliards de dollars en juin. Les retraits de fonds atteignent 29,1 milliards de dollars depuis le début de l’année, notamment à cause de la baisse de l’or. Les fonds cotés actions ont quant à eux reçu des flux de quelque 5,2 milliards de dollars.

La décollecte sur les pays émergents (6,6 milliards de dollars) a été notamment compensée par les flux positifs enregistrés principalement sur les fonds adossés au marché actions japonais (2,8 milliards de dollars). Depuis le début de l’année, les flux sur les fonds actions ont atteint 105,3 milliards de dollars.

EMISSIONS CREDITS
ZOOM
EMISSIONS CREDITS

A lire aussi