Le Parlement européen accepte in fine un gel de droits à polluer

le 03/07/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Le Parlement européen a finalement accepté, en l'encadrant, le retrait d'une partie des quotas de CO2 disponibles sur le marché des droits d'émissions pour en faire remonter le cours. Tombé à un niveau historiquement bas, le prix de la tonne de carbone ne constitue plus une incitation pour les grands pollueurs à réduire leurs émissions. Le gel d'une partie des quotas doit encore être approuvé par les gouvernements des Vingt-Huit.

A lire aussi