Société Générale Gestion risque plus de 300.000 euros d’amende

le 28/06/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

Photo : Bloomberg

Le représentant du collège de l’Autorité des marchés financiers a requis ce matin une amende «supérieure ou égale» à 300.000 euros à l’encontre de Société Générale Gestion pour des manquements dans la gestion d’un fonds commun de placement en 2010. Le régulateur reproche à la filiale d’Amundi un conflit d’intérêt lié à sa double casquette de gestionnaire de SG Prudence PEA et de «collateral manager» d’une tranche de CDO (collateralized debt oglibations) logée dans ce fonds. En outre, la société n’aurait pas valorisé de façon «précise et indépendante» ces CDO et des swaps de performance et elle n’aurait pas informé les porteurs de parts du «caractère structurellement baissier de la valeur du FCP». Société Générale Gestion invoque une situation héritée de SGAM, lors de la création d’Amundi, et rejette les accusations, estimant qu’il n’y a «pas de profits, pas de préjudice, pas d’intention».

A lire aussi