Le crédit à l'habitat poursuit sa chute en France

le 26/06/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

L'immobilier parisien vu de la tour Montparnasse. Photo: PHB

Après un recul de 26% en 2012, la baisse des volumes de prêts à l’habitat s’est poursuivie en France au premier trimestre à un rythme moins élevé malgré des taux d’intérêt historiquement bas (2,97% en moyenne pour les crédit aux particuliers), selon le Crédit Foncier Immobilier. Avec 25,2 milliards d’euros la production de crédit immobilier sur les trois premier mois de l’année a chuté de 11,2% par rapport à la même période de l’an dernier. Pour Emmanuel Ducasse, directeur des études au Crédit Foncier Immobilier, cette baisse s’explique par la contraction du marché de l’immobilier résidentiel, qui est affecté par la conjoncture morose et les contraintes réglementaires pesant sur les banques.

A lire aussi