Henderson cède le contrôle de sa gestion immobilière à TIAA-CREF

le 25/06/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le gestionnaire britannique ouvre le marché immobilier européen et asiatique au fonds de pension américain, prêt à investir en compte propre

Après la cession de MGPA à BlackRock en mai, un autre groupe américain met la main sur un gestionnaire immobilier de taille similaire. Le fonds de pension TIAA-CREF va racheter 100% du petit pôle d’immobilier d’Henderson aux Etats-Unis (1,7 milliard de livres d'actifs) et, surtout, 60% de ses activités européennes et asiatiques. Ces dernières seront logées dans une coentreprise baptisée TIAA Henderson Global Real Estate qui totalisera 13 milliards de livres d’actifs (15,2 milliards d’euros) dont 11 milliards apportés par Henderson, en Europe principalement car ses actifs immobiliers asiatiques sont très faibles.

L’opération portera à 41,5 milliards de livres les actifs immobiliers de TIAA-CREF, qui totalise 520 milliards de dollars (397 milliards d’euros) toutes classes d’actifs confondus, à fin mars. La caisse de retraite des professionnels américains de l’enseignement supérieur et de la recherche entrera ainsi dans le top 5 mondial de la gestion immobilière, assure une source proche, c’est-à-dire dans la même catégorie que CBRE, Prudential ou RREEF.

De son côté, Henderson va renforçer son capital et son bilan. La transaction, prévue pour le 1er trimestre 2014, lui rapportera 114,2 millions de livres (hors coûts liés à l’opération), soit 8,8 fois l’Ebitda 2012 de son activité immobilière. «Depuis le début de la crise, nos clients souhaitent que leur gestionnaire co-investisse à leurs côtés. La nature de l’activité implique que nous ne pouvons pas investir autant qu’escompté. Notre alliance avec TIAA-CREF nous permettra de nous aligner avec la demande de nos clients», explique à L'Agefi Andrew Formica, directeur général d’Henderson qui va de facto se recentrer sur la gestion de valeurs mobilières.

TIAA-CREF, qui a consacré 8,9 milliards de dollars à l’immobilier en 2011 et 2012, prévoit d’investir en compte propre 1,5 milliard de dollars en Europe et en Asie ces prochaines années. Il diversifiera ainsi son allocation sur cette classe d’actifs, encore très axée sur les Etats-Unis et absente d’Asie. Les deux partenaires vont aussi lancer un fonds de dette immobilière, terrain déjà défriché par TIAA-CREF, et «explorer d’autres stratégies d’investissement au-delà du secteur immobilier».

En France, ils afficheront 1,7 milliard d’euros d’actifs de centres commerciaux et de bureaux, issus très majoritairement d’Henderson, et comptent doubler de taille d’ici à 2015.

A lire aussi