L'or prend de plein fouet l'onde de choc sur les marchés

le 24/06/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

L'annonce par Ben Bernanke de la fin prochaine du programme de soutien de la Fed a pesé sur les cours de l'or, déjà en chute libre

Les matières premières n’ont pas échappé à l’onde de choc qui a traversé les marchés financiers après l’annonce mercredi soir par Ben Bernanke d’un assouplissement de la politique monétaire de la Réserve fédérale d’ici à la fin de l’année, et d'un possible arrêt du programme de soutien mi-2014. En l'espace d'une semaine, le métal jaune a dégringolé de 1.390 dollars à environ 1.270 dollars jeudi dernier revenant à son plus bas niveau depuis septembre 2010, avant une légère reprise technique vendredi à environ 1.295 dollars. La baisse hebdomadaire ressort à quelque 6,6%, et depuis le début de l'année le repli se monte à près de 23%, ce qui en fait techniquement un «bear market».

La chute du cours de l’or initiée à l’automne 2012 s’est accélérée depuis le mois d’avril. Le ralentissement de la demande en Chine, et l’amélioration de la conjoncture aux Etats-Unis ont progressivement entamé le statut de valeur refuge du métal jaune. Du côté des investisseurs, les hedge funds et les produits indexés ont diminué leurs positions sur l’or. SPDR Gold Trust, le plus important ETF du marché vient de voir ses stocks passer sous la barre des 1.000 tonnes à 999,56 tonnes soit son plus bas niveau depuis 2009. Les courtiers estiment que le mouvement de décrue des avoirs des fonds indiciels cotés devrait se poursuivre d’ici à la fin de l’année et même au-delà.

Dans ce contexte, les économistes révisent leurs perspectives de cours à la baisse. Société Générale voit désormais l’once d’or à 1.200 dollars au quatrième trimestre 2013, son objectif initial de 1.375 dollars ayant été atteint dès le mois d’avril. Selon les analystes «la chute spectaculaire des cours mi-avril était le début de l’éclatement d’une bulle» à l’image de ce qui a pu se produire à la fin des années 70.

L'or a dégringolé de presque 7% sur une semaine.
ZOOM
L'or a dégringolé de presque 7% sur une semaine.

A lire aussi