Bercy ne croit pas à un impact fort de la fraude à la TVA

le 06/06/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

Alors que la Cour des comptes s’interroge sur l’impact de la fraude à la TVA sur les comptes publics, le directeur général des finances publiques, Bruno Bézard, dit avoir l’impression «que cet écart s'explique par des mouvements structurels à l'intérieur de la consommation des ménages et des entreprises plus que par autre chose». L'Etat a encaissé l’an passé 5,6 milliards d’euros de TVA de moins que prévu.

A lire aussi