Christine Lagarde voit une automutilation dans la politique américaine

le 05/06/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La politique économique américaine irait bien mieux si elle ne s'infligeait pas tant d'automutilations en durcissant sa politique budgétaire, selon la directrice générale du FMI. «Cette année, les ajustements budgétaires vont représenter un énorme 2,5% du produit intérieur brut américain», a-t-elle déclaré à la Brookings Institution.

A lire aussi